Ce que je dois savoir avant de me lancer

De plus en plus de solutions nomades pour se connecter à Internet voient le jour et répondent aux besoins de plus en plus d’internautes. Parmi ces solutions, le mini box Internet se distingue particulièrement. De quoi s’agit-il? Les mini routeurs portatifs sont-ils toujours avantageux?

Fonctionnement d’un mini box

Le fonctionnement d’un mini box Internet – autrement appelé box de poche ou hotspot privé – s’apparente à celui d’une clé 3G. Il s’agit d’un appareil équipé de cartes SIM qui donnent la possibilité de se connecter à Internet par l’entremise d’un réseau mobile. Mais contrairement à la clé 3G, le mini box Internet est aussi une borne Wifi et est pourvu de batteries.

Le principe d’utilisation du box de poche est très simple : il suffit d’insérer la carte SIM à l’intérieur du routeur puis de le mettre en marche. Le box de poche capte alors le réseau mobile disponible dans la zone où se trouve l’utilisateur et émet un signal Wifi. Il est dès lors possible de connecter n’importe quel appareil mobile – smartphone, tablette, ordinateur portable – afin d’accéder généralement dans de bonnes conditions à la Toile.

Si les modèles de hotspots privés et les manipulations varient quelque peu d’un opérateur à l’autre, le principe d’utilisation de la majeure partie de ces appareils est assez standard de même que les fonctionnalités proposées.

Le mini box est certes avantageux à bien des égards mais avant d’en faire l’acquisition, mieux vaut être au fait de certains détails.

Les inconvénients du box de poche

La clé 3G peut être alimentée par l’appareil auquel elle est connectée. Ce n’est pas le cas pour le box de poche qui est pourvu d’une batterie du même type que celui d’un téléphone. Même si son autonomie connaît une progression au fur et à mesure que de nouvelles générations d’appareils apparaissent sur le marché, le temps de connexion du routeur demeure actuellement limité. Il dépasse rarement les deux ou trois heures, un nombre suffisant pour une utilisation de courte durée mais trop peu élevé pour une utilisation prolongée. En mode veille, l’appareil est toutefois en mesure d’atteindre quelque 300 heures d’autonomie. Avec une utilisation restreinte du routeur et une bonne gestion de sa batterie, la capacité de cette dernière devrait normalement être suffisante. Le recours à une batterie de poche peut bien entendu contourner le problème.

Par ailleurs, côté coût, si les mini box Internet offrent la possibilité de connecter plusieurs appareils, la connexion n’est pas toujours illimitée. Il est donc essentiel de bien surveiller la consommation de données. De plus, les box de poche requièrent souvent un forfait mobile 4G, qui est évidemment plus dispendieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *